COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
 
Deuxième édition du Défi Entreprises Montréal
METTEZ VOS COLLÈGUES AU DÉFI ET ENTREZ DANS LA COURSE!
 
Montréal, le 17 mars 2015 – Ce printemps, l’activité physique prendra d’assaut les entreprises de la métropole! Près de 80 entreprises ont déjà confirmé leur participation à la 2e édition du Défi Entreprises, qui se tiendra au Campus Saint-Laurent de Technoparc Montréal* le 14 juin prochain. Course, marche, yoga, Zumba, 5 ou 10 km, en famille ou en poussette : plusieurs catégories de défis sportifs sont offertes, question de rallier un maximum de collègues.
 
Dès le 27 mars, quelque 3 500 employés enfileront leurs espadrilles et s’entraîneront pendant 12 semaines afin de relever le défi ultime le 14 juin. L’inscription à l’événement au tarif préférentiel se poursuit jusqu’au 1er avril au www.defientreprises.com.
 
Clé en main, l’inscription comprend une conférence privée aux bureaux de l’entreprise participante donnée par le motivateur sportif Jacques Aubin, porte-parole du Défi Entreprises Montréal. Les participants auront aussi accès à des programmes et capsules vidéos d’entraînement détaillés, à des stages d’initiation à la course à pied, à des conseils nutritionnels, et à une trousse complète le jour de l’événement incluant t-shirt, médaille, photos souvenirs et lunch.
 
BOUGER POUR LA CAUSE
Convaincu de la nécessité de s’engager dans la communauté, le président d’honneur du Défi Entreprises Montréal 2015, Robert Ouellette, premier vice-président et directeur général du Groupe Technologies Desjardins et du Groupe Services partagés Desjardins, invite les participants à effectuer une collecte de fonds au profit de la Fondation Marie-Vincent, qui vient en aide aux enfants de moins de 12 ans victimes d’agression sexuelle. Un trophée sera remis à l’entreprise qui aura accumulé le plus de dons. De son côté, le Défi Entreprises remettra 1 $ par participant à la Fondation Marie-Vincent, en argent et en services, au terme de l’événement.
 
À PROPOS DU DÉFI ENTREPRISES
Le Défi Entreprises est un programme d'activité physique simple, abordable et efficace en milieu de travail, qui vise à améliorer la performance, l’esprit d’équipe et la qualité de vie dans les entreprises de Québec, de Montréal et de Trois-Rivières. Depuis sa création à Québec en 2011, le Défi Entreprises a aidé plus de 12 000 participants à devenir plus actifs, en plus d’amasser plus de 100 000 $ en dons pour des organismes à but non lucratif de la province. L’événement en est à sa deuxième édition à Montréal.
 
*Technoparc Montréal, Campus Saint-Laurent
7055, rue Alexander Fleming
Montréal H4S 2C8
 
-30-
 
SOURCE :
Défi Entreprises | www.defientreprises.com | www.facebook.com/DefiEntreprises | #défientreprises
 
POUR INFORMATION ET ENTREVUE :
Lysandre Jobin | Fernandez Communication | lysandre@fernandezcom.ca |
T 418 704-1559, poste 224 | C 418 930-8512
 
 
 
FAITS SAILLANTS
 
EN RÉSUMÉ 
Quoi : Deuxième édition du Défi Entreprises Montréal
Quand : Samedi 14 juin 2015
Où : Technoparc Montréal, Campus Saint-Laurent
Pourquoi : Pour améliorer la performance, l’esprit d’équipe et la qualité de vie dans les entreprises de Québec, de Montréal et de Trois-Rivières. S'engager dans un objectif clair et fixé dans le temps augmente les chances d'acquérir l'habitude de l'activité physique.
 
LES RETOMBÉES, EN CHIFFRES
  • Depuis 2011, plus de 350 000 heures d'entraînement ont été effectuées en partie grâce au Défi Entreprises
  • 90 % des participants au Défi Entreprises considèrent qu'ils ont amélioré leur qualité de vie et que leur niveau d'énergie a augmenté
  • 81 % des participants ont remarqué une amélioration de l’ambiance au travail
  • Après avoir relevé un Défi Entreprises, les participants effectuent en moyenne 72 minutes d’activité physique de plus qu’auparavant, chaque semaine.
  • 72 % des participants qui s’inscrivent à leur premier Défi Entreprises ne sont habituellement pas des coureurs réguliers
 
LE SPORT ET LA SANTÉ DES QUÉBÉCOIS
  • L'inactivité physique coûterait au bas mot 6,8 milliards $ aux Canadiens annuellement, soit 3,7 % de tous les coûts de santé (NRC Research Press)
  • Si tous les Canadiens étaient assez actifs physiquement, le système de soins de santé pourrait épargner, uniquement dans le traitement des maladies cardiaques, quelque 776 millions $ par année (CLFRI, Being Active Saves Heart Disease Costs)
  • Le risque d'absentéisme des travailleurs obèses est deux fois plus élevé que celui des travailleurs ayant un poids santé (Organisation internationale du travail)
  • Les employeurs qui ont instauré ou appuyé des programmes d'activité physique au travail ont remarqué une amélioration du moral, des niveaux d'énergie accrus et un meilleur esprit d'équipe entre les employés (Santé Canada)