COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
 
 
Corporation du quai de Sainte-Anne-de-Beaupré
LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA REVITALISATION DU QUAI DE SAINTE-ANNE-DE-BEAUPRÉ
 
Sainte-Anne-de-Beaupré, le 31 mars 2015 – La Corporation de développement du quai de Sainte-Anne-de-Beaupré, la Ville de Sainte-Anne-de-Beaupré et le CLD de la Côte-de-Beaupré annoncent aujourd’hui le lancement des travaux de revitalisation du quai de Sainte-Anne-de-Beaupré au coût de 1,2 M$. Un projet qui fera de ce lieu unique un pôle d’attraction touristique et économique majeur pour l’ensemble de la région métropolitaine de Québec.
 
« Le quai deviendra un attrait touristique qui va générer de nombreux projets de nature économique et qui viendra s’ajouter aux quelque 800 000 visiteurs du Sanctuaire qui viennent chaque année sur la Côte-de-Beaupré », annonce M. Christophe Roubinet, président de la Corporation de développement du quai de Sainte-Anne-de-Beaupré, un organisme créé en 2012 pour mener à bien le projet.
 
Dès cet été, la première portion des travaux de réfection du quai sera entamée, grâce à une aide financière de 637 500 $ du projet Trames Verte et Bleue*, soit 425 000 $ du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire et 212 500 $ de la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ). À cela s’ajoute une somme de 650 000 $ provenant notamment de la Ville de Sainte-Anne-de-Beaupré, des pères Rédemptoristes, de la MRC et du CLD de la Côte-de-Beaupré, de la Caisse Desjardins de La Côte-de-Beaupré et d’autres partenaires du milieu. Ainsi, 1 287 500 $ seront investis par les partenaires dans le projet d’ici 2017.
 
« Des rencontres avec divers partenaires financiers sont déjà prévues au cours des prochaines semaines pour finaliser le financement du projet dont les travaux sont évalués à terme à 12 M$, selon une évaluation préliminaire », fait savoir M. Roubinet.
 
UNE ÉTUDE CHARNIÈRE ET DES IDÉES PRÉCISES
Récemment, la Corporation de développement du quai de Sainte-Anne-de-Beaupré a octroyé à la firme Lemay+DAA stratégies le mandat du Concept d’aménagement et de mise en valeur touristique pour le quai de Sainte-Anne-de-Beaupré** qui permet de dresser un portrait global du projet, du plan d’aménagement en passant par le concept architectural et la mise en place du mode de gestion qui permettra d’assurer la pérennité des opérations.
 
« C’est tout un pan de nouvelles activités et d’animation, de jour comme de soir, qui sera mis en branle, comme la promenade théâtrale ou encore des soirées-spectacles. La mise en service du quai favorisera aussi le développement des croisières fluviales et ouvrira la porte à un produit touristique unique avec la navette ferroviaire qui s’arrêtera bientôt à Sainte-Anne-de-Beaupré », explique M. Jean-Luc Fortin, maire de Sainte-Anne-de-Beaupré et préfet de la MRC de La Côte-de-Beaupré.
 
Outre la réfection du quai, le plan d’action prévoit la création d’un parcours-découverte de 4,5 kilomètres où seront intégrés des panneaux d’interprétation du patrimoine et de l’histoire. Il est également prévu d’implanter une promenade en bois sur pilotis le long des battures, un bâtiment multifonctionnel où logera un bistro-café, ainsi qu’une base nautique associée aux aménagements déjà existants, qui permettra un accès sécuritaire aux kayakistes, kitesurfers et aux croisiéristes.
 
« La mise en valeur du quai aura un impact colossal et sera la bougie d’allumage pour que nos entreprises investissent dans le produit en lien avec notre identité culturelle et patrimoniale dans un environnement naturel magnifique. Comme CLD, c’est notre rôle d’appuyer un tel projet d’envergure et sommes fiers de le faire avec des partenaires publics et privés de qualité », mentionne M. Daniel Robitaille, président du CLD de la Côte-de-Beaupré.
 
UNE EXPÉRIENCE TOURISTIQUE COMPLÈTE
« À titre de députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré, je suis heureuse d’être associée au début des travaux d’un projet qui mettra en valeur le fleuve Saint-Laurent, la Côte-de-Beaupré et son histoire. La proximité du quai avec le Sanctuaire, la route 138 et la grande région de Québec lui permettra de s’inscrire comme l’un des principaux produits d’appel de l’industrie touristique de la région de la Capitale-Nationale. Pèlerins, excursionnistes, touristes de villégiature : tous y trouveront leur compte », souligne Mme Caroline Simard, députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré et adjointe parlementaire du premier ministre.
 
Précisons que la mise en valeur du quai de Sainte-Anne-de-Beaupré et de son littoral s’inscrit dans toutes les planifications et les priorités ciblées au niveau local, régional et provincial, dont le Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD), le Plan stratégique de développement durable de la MRC de La Côte‐de‐Beaupré (2012‐2030), le Plan de développement de l’offre touristique de l’Office du Tourisme de Québec et le Plan de développement de l’industrie 2012‐2020.
 
À PROPOS DE LA CORPORATION DE DÉVELOPPEMENT DU QUAI DE SAINTE-ANNE-DE-BEAUPRÉ
La Corporation de développement du quai de Sainte-Anne-de-Beaupré, organisation à but non lucratif créée en 2012, a pour mission de mettre en valeur le quai et le littoral de Sainte-Anne-de-Beaupré pour en faire des lieux animés et accessibles, propices à attirer la clientèle locale et touristique.
 
-30-
 
 
*La mise en place des trames verte et bleue, constituées notamment de différents éléments identifiés au PMAD, permet d’assurer la mise en oeuvre des stratégies et des objectifs du PMAD, en particulier celle relative au réseau vert, bleu et blanc métropolitain. Elles mettront en valeur les espaces naturels et elles ajouteront à la qualité des milieux de vie.
www.cmquebec.qc.ca/_media/document/818/trames-verte-bleue-final.pdf

**L’étude réalisée par la firme Lemay+DAA stratégies et intitulée Concept d’aménagement et de mise en valeur touristique et étude de marché du quai de Sainte-Anne-de-Beaupré a été financée par l’Office de tourisme de Québec, le CLD de la Côte-de-Beaupré et la Caisse Desjardins de La Côte-de-Beaupré.
 
SOURCE :
Corporation de développement du quai de Sainte-Anne-Beaupré Centre local de développement de La Côte-de-Beaupré | david.dorion@cldcdb.net
 
POUR INFORMATION ET ENTREVUE :
Philippe Béliveau | philippe@fernandezcom.ca | T 418 704-1559, poste 225 | C 418 559-0580
 
 
 
FAITS SAILLANTS
 
DES CHIFFRES ET DES FAITS SUR LE QUAI DE SAINTE-ANNE-DE-BEAUPRÉ
  • Le quai a une jetée d’une longueur d’environ 458 mètres.
  • La Corporation du quai de Sainte-Anne-de-Beaupré a acquis le quai en 2014 pour 236 000 $.
  • Le terrain d’accès au quai a été acquis en 2014 au coût de 250 000 $.
  • 22 000 véhicules par jour circulent sur l’axe de la Route 138.
  • Près de 800 000 visiteurs annuellement à la Basilique.
  • Avant l’arrivée du train, le quai a joué un rôle important de communication fluviale en lien avec la ville de Québec. C’est par la voie maritime qu’une large majorité des pèlerins sont arrivés dès l’époque où les bateaux à vapeur ont commencé à faire leur apparition.
  • Le quai et le patrimoine bâti témoignent des premiers établissements en Nouvelle-France.
  • Le train a fait son apparition en 1889 et a contribué à la croissance des pèlerins, mais a eu un impact négatif sur l’utilisation du quai avec le transport maritime. Toutefois, le quai était aussi utilisé pour le transport des marchandises.
  • Dans les années 1950 à 1980, le quai accueillait quotidiennement, durant l’été, les passagers du Duc d’Orléans.
 
LES POINTS FORTS DE L’ÉTUDE
  • Mise en place d’un large éventail de nouvelles expériences en prolongement des activités du sanctuaire.
  • Création d’une fenêtre exceptionnelle sur le fleuve Saint-Laurent par la mise en valeur du quai et des promenades sur pilotis.
  • Création d’un parcours-découverte de 4,5 kilomètres permettant à la fois d’intégrer l’interprétation du patrimoine, l’histoire et la valorisation du noyau villageois.
  • Mise en place d’activités, en soirée, qui va contribuer à déclencher une intention de demeurer sur place pour apprécier les spectacles de sons et lumières sur la devanture du sanctuaire, de promenade théâtrale sur le parcours-découverte ou encore de soirées-spectacle dans le bistro-café du quai.
  • Mise en opération du quai qui va favoriser le développement de croisières fluviales tout en offrant un potentiel de combinaison de produits avec la navette ferroviaire.
  • Développement d’une base nautique qui va offrir un lieu d’intérêt pour des activités familiales d’une durée de deux à trois heures tout en offrant des possibilités pour la tenue d’événements à caractère maritime.