COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
 
 
3e colloque de l’IASP à Québec
DES PARCS TECHNOLOGIQUES PLUS OUVERTS ET COLLABORATIFS POUR LE FUTUR
 
Québec, le 6 mai 2015 - Le parc technologique de demain, peu importe où il se trouve, doit sortir de ses limites physiques, favoriser la productivité en connectant les projets locaux entre eux et aider les talents à s’inspirer de ce qui se fait ailleurs.
 
Tels sont les défis que se sont lancés les représentants de la division nord-américaine de l’International Association of Science Parks and Areas of Innovation (IASP), à l’issue du colloque qui se tient à Québec depuis hier sous la thématique Connect – Share – Go.
 
« L’écosystème économique dans lequel évoluent les parcs technos nord-américains s’est transformé. Les choses changent et on ne peut pas passer à côté », a affirmé M. Luis Sanz, directeur général de l’IASP.
 
Comment faire des parcs technos des agents de diffusion de l’innovation en symbiose avec les partenaires du développement économique local, afin de mieux jouer en équipe ? Comme faire en sorte que les efforts des parcs essaiment les villes de projets innovants ? Les questions sont lancées !
 
TRAVAILLER ENSEMBLE
Le parc technologique est plus qu’un développement immobilier ; il irradie sur sa région, il s’ouvre localement et agit comme un attracteur de talents pour les entreprises qui s’y trouvent.
 
« Nous voulons voir naître des initiatives. Il faut les soutenir, demeurer productifs et cohérents. Nous préconisons un leadership distribué : il faut travailler ensemble, régionalement. Connecter les initiatives et décloisonner les parcs sont devenus des conditions essentielles pour être plus compétitifs », insiste Mme Natalie Quirion, directrice générale du Parc technologique du Québec Métropolitain et présidente de l’Association des parcs technologiques de l’Amérique du Nord.
 
Standardiser les services offerts aux entreprises qui s’établissent au sein des parcs. Et surtout, développer l’habitude de partager les connaissances et les contacts entre les parcs pour aider les entreprises à se développer à l’international.
 
POUR DES PARCS PLUS AGILES
Parmi les principaux enjeux abordés lors du colloque, les parcs technologiques ont insisté sur l’importance de devenir de plus en plus autosuffisants sur le plan financier. « La gouvernance des parcs doit également évoluer, devenir plus flexible pour permettre la prise de décisions rapides, en collaboration avec les partenaires financiers publics et privés », a précisé Mme Quirion.
 
Le développement des entreprises à l’international, un facteur clé de l’expansion de l’économie, a aussi résonné dans les discussions, tout comme l’impact de la présence des parcs technologiques sur l’économie des régions.
 
À PROPOS DE L’IASP
L’IASP, dont le siège social se trouve en Espagne, est un réseau solide qui regroupe 350 parcs technologiques membres provenant de 72 pays dans le monde, ce qui représente plus de 200 000 entreprises innovantes. L’IASP tient un congrès mondial annuel qui peut regrouper jusqu’à 1000 participants, principalement des gestionnaires de parcs technologiques, de zones d’innovation et d’incubateurs ainsi que des universitaires qui favorisent le transfert technologique. Le chapitre nord-américain de l’International Association of Science Parks and Areas of Innovation (IASP) regroupe une trentaine de parcs technologiques du Canada, des États-Unis et du Mexique.
 
À PROPOS DE ZONES QUÉBEC INNOVATION
Zones Québec Innovation réunit depuis 1996 les parcs technologiques de Québec, Montréal, Sherbrooke, Laval, Rimouski, Trois-Rivières, Sorel-Tracy et St-Hyacinthe. Le regroupement est le point de rencontre des parcs technologiques qui combinent véritablement la recherche universitaire et l’entrepreneuriat afin de transformer les résultats de la recherche en innovation et en retombées économiques pour la société.
 
À PROPOS DU PARC TECHNOLOGIQUE DU QUÉBEC MÉTROPOLITAIN
Situé au cœur de la région de Québec, le Parc technologique est une communauté d’affaires constituée d’une centaine d’entreprises et de centres de recherche regroupant près de 5200 travailleurs qui s’affairent dans un environnement unique. Une équipe dévouée assure des services exclusifs et sur mesure en plus d’offrir un milieu de vie distinctif à cette dynamique communauté technologique.
 
-30-
 
SOURCE :
Zones Québec Innovation et Parc technologique du Québec Métropolitain
www.parctechno.com/fr/congres-2015/
 
INFORMATION ET ENTREVUES :
Philippe Béliveau | philippe@fernandezcom.ca
418-704-1559 poste 225 | 418-559-0580