COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
 
 
Cinquième édition du Défi Entreprises à Québec
7000 SPORTIFS MOTIVÉS DANS LES RUES DE SAINTE-CATHERINE-DE-LA-JACQUES-CARTIER
 
Québec, le 27 mai 2015 – Ce dimanche, le 31 mai, quelque 7000 employés provenant de 230 entreprises de la grande région de Québec enfileront leurs espadrilles pour la 5e édition du Défi Entreprises Québec, à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier! Depuis 12 semaines déjà, les participants se préparent à relever le défi ultime, soit courir 5 ou 10 km ou encore compléter une heure de Zumba ou de yoga en plein air.
 
« Le Défi Entreprises est né de la conviction que l’activité physique contribue de façon significative à améliorer la qualité de vie et la performance des entreprises, en plus d’influencer l’humeur et le niveau de satisfaction des employés au travail. En étant à la fois un concours de l’entreprise la plus en forme au Québec et un pari personnel, le Défi entraîne la réussite sous toutes ses formes ! », souligne Daniel Riou, kinésiologue et fondateur du Défi Entreprises lancé dans la Capitale-Nationale en 2011.
 
UNE VILLE DE PLUS!
En cinq ans, Défi entreprises a vu son nombre de participants exploser, passant de 400 en 2011 à 8 500 l’an dernier, grâce à l’ajout de l’édition de Montréal. Cette année, Trois-Rivières se met de la partie et accueillera plus de 1600 sportifs. Au total, avec les trois villes confondues, l’organisation fracasse le nombre des 10 500 participants.
 
« Comme l’événement est né à Québec, il était tout naturel de commencer ici et de se diriger ensuite vers l’Ouest. La réponse est excellente dans la Capitale-Nationale et nous sommes fiers de constater que l’engouement est de plus en plus fort chaque année », commente Daniel Riou.
 
L’événement aura lieu en présence de Pierre Dolbec, président et directeur général de Dolbec International inc., président de la Corporation des Parcs industriels de Québec et maire de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier.
 
BIEN PRÉPARÉS!
Course, marche, yoga, Zumba, en famille ou en poussette, plusieurs catégories de défis sportifs sont offertes, question de rallier un maximum de participants.
 
Afin de motiver les employés, plusieurs entreprises ont même eu droit à une conférence privée donnée dans leurs bureaux par le motivateur sportif Yves Lefrançois
 
Les participants ont aussi eu accès à des programmes et des capsules vidéo détaillées sur l’entraînement, à des stages d’initiation à la course à pied, à des conseils nutritionnels et à une trousse complète le jour de l’événement incluant t-shirt, médaille, photos souvenirs et boîte à lunch.
 
« Les participants sont fin prêts pour leur défi ! Ils ont reçu un encadrement et des outils pour rendre cette expérience agréable et stimulante », explique Daniel Riou.
 
BOUGER POUR LA CAUSE
Dans la foulée de l’événement de Québec, les participants ont été invités à effectuer une collecte de fonds au profit de la Fondation de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ), qui contribue à la prévention des maladies cardiopulmonaires et de celles liées à l’obésité, en plus de promouvoir les saines habitudes de vie auprès de la population. Un trophée sera remis à l’entreprise qui aura recueilli le plus de dons. Le Défi Entreprises remettra également 5000 $ en argent et en services à la Fondation de l’IUCPQ au terme de l’événement.
 
Pour le président d’honneur de l’événement de Québec, Jean-Francois Chalifoux, directeur général de Desjardins Assurances, le Défi Entreprises est l’occasion de faire d’une pierre deux coups : prendre soin de soi et donner au suivant.
 
« Le Défi Entreprises est une activité sportive, mais surtout une belle occasion de rappeler l’importance d’avoir de saines habitudes de vie. Il était tout naturel de choisir l’IUCPQ comme organisme bénéficiaire, puisque sa mission est étroitement liée à celle du Défi Entreprises. Au fil d’arrivée le 31 mai, je serai donc très fier de leur remettre plus de 11 500 $ au nom de tous les participants », se réjouit M. Chalifoux.
 
À PROPOS DU DÉFI ENTREPRISES
Le Défi Entreprises est un programme d’activité physique simple, abordable et efficace en milieu de travail qui vise à améliorer la performance, l’esprit d’équipe et la qualité de vie dans les entreprises de Québec, de Montréal et de Trois-Rivières. Depuis sa création à Québec en 2011, le Défi Entreprises a aidé plus de 15 000 participants à devenir plus actifs, en plus d’amasser plus de 120 000 $ en dons pour des organismes à but non lucratif de la province. L’événement en est à sa cinquième édition à Québec.
 
-30-
 
SOURCE :
Défi Entreprises | www.defientreprises.com | www.facebook.com/DefiEntreprises | #DéfiEntreprises
 
POUR INFORMATION ET ENTREVUES :
Marie-Pier Talbot | mariepier@fernandezcom.ca |
T 418 704-1559, poste 222 | C 418 955-5897
 
Geneviève Langevin | genevieve@fernandezcom.ca |
T 418 704-1559, poste 223 | C 418 271-0949
 
 
 
FAITS SAILLANTS
 
EN RÉSUMÉ
Quoi : Cinquième édition du Défi Entreprises Québec
Quand : Dimanche, le 31 mai 2015
Où : 8 rue Louis-Jolliet, Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, Québec, G3N 2S5
Pourquoi : Pour améliorer la performance, l’esprit d’équipe et la qualité de vie dans les entreprises de Québec, Montréal et Trois-Rivières. Viser un objectif clair et fixé dans le temps augmente les chances d’acquérir l’habitude de pratiquer une activité physique.
 
LES RETOMBÉES EN CHIFFRES
  • Depuis 2011, plus de 350 000 heures d’entraînement ont été effectuées en partie grâce au Défi Entreprises.
  • 90 % des participants du Défi Entreprises considèrent qu’ils ont amélioré leur qualité de vie et que leur niveau d’énergie a augmenté.
  • 81 % des participants ont remarqué une amélioration de l’ambiance au travail.
  • Après avoir relevé un Défi Entreprises, les participants effectuent en moyenne 72 minutes d’activité physique de plus qu’auparavant chaque semaine.
  • 72 % des participants qui s’inscrivent à leur premier Défi Entreprises ne sont habituellement pas des coureurs réguliers.
 
LE SPORT ET LA SANTÉ DES QUÉBÉCOIS
  • L’inactivité physique coûterait au bas mot 6,8 milliards de dollars annuellement aux Canadiens, soit 3,7 % de tous les coûts liés à la santé (NRC Research Press).
  • Si tous les Canadiens étaient assez actifs physiquement, le système de soins de santé pourrait épargner, uniquement dans le traitement des maladies cardiaques, quelque 776 millions de dollars par année (CLFRI, Being Active Saves Heart Disease Costs).
  • Le risque d’absentéisme des travailleurs obèses est deux fois plus élevé que celui des travailleurs ayant un poids santé (Organisation internationale du travail).
  • Les employeurs qui ont instauré ou appuyé des programmes d’activité physique au travail ont remarqué une amélioration du moral, des niveaux d’énergie accrus et un meilleur esprit d’équipe entre les employés (Santé Canada).