COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
 
7 milliards $ en tâches bénévoles au Québec
CES TRAVAILLEURS DE L’OMBRE DONT ON NE PEUT PLUS SE PASSER
 
Québec, le 20 avril 2017 – Cet homme qui vous sert le café dans la salle d’urgence de l’hôpital, cette dame qui rend visite à votre voisine chaque semaine, ce jeune homme qui entraîne l’équipe de soccer de votre enfant, vous saviez qu’ils étaient bénévoles? Parce qu’ils sont essentiels dans toutes les sphères de la société, le Centre d’action bénévole du Contrefort (CABC), à Québec, profite de la Semaine de l’action bénévole, qui se déroulera du 23 au 29 avril sous le thème Bénévoles : créateurs de richesses, pour mettre en lumière la valeur de leur implication.
 
Dans la Capitale-Nationale, ils sont plus de 16 200 à s’engager dans les organismes reconnus par la Ville de Québec. Ce chiffre double si on ajoute tous les autres organismes. Que ce soit dans les sports, les loisirs, la culture, les services d’aide alimentaire, les services de soutien à domicile, les organismes d’aide en santé mentale ou physique ou les organismes de défense des droits, la liste des services offerts est longue et les besoins grandissants.
 
UNE FORCE TRANQUILLE
Au Québec, on estime à plus de 2 millions le nombre de bénévoles dont l’apport, aussi minime soit-il, favorise l’accès à la dignité, à la richesse sociale, communautaire ou culturelle, et ce, au bénéfice de l’ensemble des citoyennes et citoyens. Voici quelques chiffres qui témoignent de l’importance du bénévolat, tant sur le plan social qu’économique :
  • Population âgée de 15 ans et plus faisant du bénévolat : 32,1 %
  • Heures consacrées annuellement aux activités bénévoles : 123
  • Total annuel d’heures de bénévolat : 267 600 000
  • Équivalent en emplois à temps complet : 145 372 
  • Estimation de la valeur (en dollars) des heures de bénévolat réalisées au Québec : 7 milliards $
  • Pourcentage de la population âgée de 15 ans et plus qui a apporté de l’aide directe, de son propre chef, sans passer par un organisme ou un groupe structuré : 78 %
  • Pour chaque dollar investi au sein d’un organisme d’action bénévole, les bénévoles et leur association génèrent une moyenne de 4 $ en prestation de services variés au sein de leur communauté*
 
« On oublie souvent que sans le bénévolat il n’y aurait pas de Carnaval de Québec, pas de proches aidants, pas de tournois de hockey, pas de sports et de loisirs dans les municipalités, pas de transports pour les personnes âgées. Toute la structure sociale repose sur l’implication citoyenne, ce n’est pas rien! », lance Mme Julie Mayrand, directrice générale du Centre d’action bénévole du Contrefort, organisme à but non lucratif voué à la promotion de l’action bénévole et responsable d’offrir des services de soutien à domicile à des clientèles aînées vulnérables.
 
LES DÉFIS DU BÉNÉVOLAT EN 2017
Le bénévolat n’est plus ce qu’il était. Jadis sous l’égide de l’Église catholique, l’action bénévole est aujourd’hui davantage perçue comme une expérience personnelle, une occasion de redonner à la société, de socialiser ou encore, chez les plus jeunes, d’acquérir de l’expérience dans un domaine d’étude.
 
« Nous avons trois fois moins de bénévoles qu’il y a 20 ans et c’est difficile de trouver des bénévoles impliqués, avec plus de temps. Les jeunes retraités s’investissent, mais ils veulent aussi se garder du temps pour leurs loisirs et leurs amis. Et ils sont plus sélectifs que leurs aînés. De nos jours, c’est l’organisme qui doit s’adapter au bénévole, et non pas l’inverse », explique Mme Mayrand.
 
Les défis seront grands au cours des prochaines années afin de stimuler l’action bénévole dans tous les secteurs d’activités, plus particulièrement quand il est temps de côtoyer les personnes âgées. « Pour plusieurs bénévoles, c’est difficile d’être confrontés à la vieillesse. Ce n’est pas un secteur très prisé, mais pourtant essentiel. Par exemple, les services d’accompagnement-transport auprès des aînés sont d’une importance capitale pour maintenir ces personnes à domicile. Même chose pour les visites d’amitié. Nous aurons éventuellement des choix de société à faire… », insiste Mme Mayrand.
 
À PROPOS DU CABC
Le Centre d’action bénévole du Contrefort (anciennement le Centre d’aide et d’action bénévole de Charlesbourg) fête cette année son 25e anniversaire. Avec les années, les services et le territoire se sont agrandis et l’appellation Charlesbourg ne représentait plus la réalité du centre. En septembre 2016, le CAABC est devenu le Centre d’action bénévole du Contrefort pour que tous les bénévoles actuels et futurs, les organismes membres et les usagers se sentent bien représentés. Le CABC est financé principalement par Centraide et le CIUSSS de la Capitale-Nationale.
 
*Selon les plus récentes données disponibles du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et du Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’économie sociale et de l’action communautaire (2012)
 
-30-

SOURCE :
Centre d’action bénévole du Contrefort | www.cabducontrefort.quebec |
 
CONTACT MÉDIAS :
Anne-Marie-A. Savoie | annemarie@fernandezcom.ca |
T 418 704-1559, poste 228 | C 418 934-7448