COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
 
4e édition de Courir pour l’autisme
UN MILIEU DE VIE SUR MESURE ET INNOVATEUR POUR LES ADULTES AUTISTES
 
Québec, le 7 octobre 2017 – Des centaines de coureurs et marcheurs sensibles aux défis auxquels font face les personnes autistes et leurs familles se sont donné rendez-vous au Parc linéaire de la Rivière-Saint-Charles, samedi 7 octobre, à l’occasion de la 4e édition de Courir pour l’autisme. Le but ? Amasser des fonds pour le projet Espace-Vie TSA, un organisme créé dans le but d’offrir un milieu de vie à de jeunes adultes autistes avec la gamme de services dont ils ont réellement besoin.
 
Depuis plusieurs années, l’organisme Espace-Vie TSA, né de l’initiative d’un groupe de parents, travaille à la conception et au financement d’un milieu de vie sur mesure et innovateur, où les jeunes adultes autistes bénéficieraient de services adaptés à leurs besoins. Courir pour l’autisme est la principale activité de financement de l’Espace-Vie TSA. Jusqu’à ce jour, plus de 75 000 $ ont été amassés afin de concrétiser ce projet unique et conçu sur mesure pour les adultes vivant avec le trouble du spectre de l’autisme (TSA).
 
« Au cours de la dernière année, nous avons multiplié les démarches et établi des relations très étroites avec la fondation Famille Jules Dallaire, la Fondation Véro et Louis et la Fondation La Capitale, en plus de poursuivre les discussions avec les principaux partenaires publics qui soutiennent le projet. Nous maintenons notre objectif de débuter la construction en 2018 afin que les personnes autistes intègrent leur milieu de vie en 2019 », précise la présidente-fondatrice, Marie-Josée Lapointe.
 
Le projet Espace-Vie TSA, ce sont des appartements en colocation ou individuels pour des personnes autistes ayant des degrés d’autonomie et des besoins d’accompagnement variés, — une réponse à un manque criant de services résidentiels dans la région de Québec pour les adultes autistes. « Notre projet, c’est d’offrir à des jeunes adultes autistes, un milieu de vie sur mesure. Qu’ils puissent avoir un véritable chez soi, permanent, spécialisé et évolutif, avec l’accompagnement dont ils ont besoin, mais dans un logement personnalisé avec des activités-socioprofessionnelles adaptées », ajoute Mme Lapointe.
 
PROJETS DE RECHERCHES
Unique en son genre et avant même d’avoir vu le jour, le projet Espace-Vie TSA attire l’attention des spécialistes et des chercheurs. En plus du projet de recherche sur les bienfaits d’un environnement spécialement conçu pour personnes autistes réalisé par le Centre de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS), dirigé par le professeur Ernesto Morales et son équipe multidisciplinaire, des discussions sont en cours avec le Centre de partage d’expertise en intervention technoclinique de l’Université du Québec à Trois-Rivières ainsi qu’avec l’Institut de nutrition et aliments fonctionnels (INAF) de l’Université Laval.
 
« Notre souhait est que le projet Espace-Vie TSA fasse école et que les résultats de ces trois projets puissent ensuite servir au Réseau de la santé et des services sociaux ou à d’autres groupes souhaitant mettre sur pieds de tels projets », précise Marie-Josée Lapointe.
 
Au cours de l’automne 2017, le projet sera présenté aux familles pour entamer le recrutement des locataires qui feront partie du projet de recherche du professeur Morales.
 
À PROPOS D’ESPACE-VIE TSA
Espace-Vie TSA (EVTSA) est né en 2013 d’un groupe de personnes visionnaires et dynamiques de la région de Québec qui ont uni leurs connaissances et leurs efforts pour offrir un milieu de vie unique à des jeunes adultes autistes ; un chez soi sur mesure afin qu’ils puissent s’épanouir leur vie durant.
 
-30-
 
SOURCE :
Marie-Josée Lapointe | www.espacevietsa.org
 
CONTACT MÉDIA :
Anne-Marie Savoie | anne-marie@fernandezcom.ca
T 418 704 1559 poste 228 | C 418 934-7448