COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
 
BILAN DU FESTIVAL DE CINÉMA DE LA VILLE DE QUÉBEC
ET SI ON VIVAIT TOUS ENSEMBLE? DE STÉPHANE ROBELIN COURONNÉ PAR LE PUBLIC
 
Québec, le 23 septembre 2012 – Le Festival de Cinéma de la Ville de Québec (FCVQ), présenté par Québecor, a séduit les cinéphiles avec une programmation riche et variée, présentant 144 courts et longs-métrages, parmi lesquels s’est illustré Et si on vivait tous ensemble?, de Stéphane Robelin, récipiendaire du Grand prix du public.
 
« Cette deuxième année est couronnée de succès, dans les salles et dans l’esprit festivalier que nous souhaitions créer avec le public », a commenté Marie-Christine Laflamme, codirectrice du FCVQ.
 
« Le dôme de l’Espace Casino de Charlevoix, à la place D’Youville, a été un lieu de rassemblement exceptionnel entre les cinéphiles et les artisans du cinéma », renchérit Olivier Bilodeau, codirecteur.
 
« On a vu défiler les artisans du grand écran sur les tapis rouges, ils ont rencontré le public, partagé leur art. Nous avons présenté les meilleurs films provenant de partout dans le monde… je pense qu’on peut dire que le FCVQ a plus que jamais sa place dans le circuit des grands festivals internationaux! », soutient pour sa part Christopher Lemonnier, codirecteur et responsable de la programmation.
 
LES RÉCIPIENDAIRES
Le jury composé de la comédienne, chanteuse et auteure Louise Portal, du réalisateur Ricardo Trogi et de la responsable de la programmation cinéma à TFO, Lucie Amyot, ont eu la difficile, mais enviable tâche, de décerner le Prix de la compétition et le Prix du meilleur premier film Québecor.
 
Des acteurs remarquables, une interprétation intelligente et sensible, ont valu au film Elefante Blanco de Pablo Trapero le grand Prix de la compétition internationale.
 
« Ce film a fait l’unanimité de notre jury. Au-delà d'un film social et réaliste, Trapero atteint une dimension mystique sans jamais tomber dans le piège de la piété ou du mélodrame », a indiqué Mme Amyot.
 
Le Prix du meilleur premier film Québecor, également Prix du public du film canadien/québécois, a été remis à El Huaso, de Carlo Guillermo Proto. Le jury a été grandement touché par ce film pour la richesse de son humanité, la profondeur de son thème, ainsi que ses admirables qualités cinématographiques.
 
« Nous saluons le talent et la remarquable sensibilité de cette œuvre singulière qui laisse, sur l’écran de notre mémoire, la silhouette d’El Huaso », a partagé Louise Portal.
 
Le jury accorde une mention spéciale au film À moi seule, de Frédéric Videau, une histoire touchante, « une réflexion intrigante autour de la dynamique victime-ravisseur », a commenté Ricardo Trogi.
 
GRAND PRIX DU PUBLIC
Par ailleurs, les spectateurs étaient invités à voter pour le Grand Prix du public, attribué à Et si on vivait tous ensemble? de Stéphane Robelin. Rappelons que ce prix a été octroyé l’an dernier à The Artist, gagnant de cinq Oscars, dont celui du meilleur film.
 
Le Prix du court-métrage présenté par TFO revient à Première neige, de Mikaël Lalancette.
 
Rappelons que les films primés seront diffusés ce dimanche 23 septembre au salon bleu du Capitole.
 
13.00 EL HUASO de Carlo Guillermo Proto
15.30 ET SI ON VIVAIT TOUS ENSEMBLE? de Stéphane Robelin
18.30 À MOI SEULE de Frédéric Videau
 
Le film ELEFANTE BLANCO de Pablo Trapero est présenté à 13h, au Cinéma Cartier.
 
11 JOURS DE FESTIVITÉS
Le cinéma aura pris d’assaut le cœur de Québec en installant un dôme sur la place D’Youville, arrêt incontournable pour tous les artisans et les spectateurs au cours de ces 11 jours de festivités.
 
Les tapis rouges se sont succédé et le public a pu assister et rencontrer les équipes de tournage et des personnalités appréciées du grand écran, dont Marc-André Grondin, Podz, Évelyne Brochu, Sébastien Rose, Sophie Lorain, David Boutin et David La Haye, pour ne nommer que ceux-là.
 
Rappelons que le FCVQ est l’idée originale de trois jeunes armés d’une bonne dose de folie, d’ambition et d’une grande envie de revenir à Québec. Marie-Christine Laflamme, Christopher Lemonnier et Olivier Bilodeau ont mis leurs talents en commun pour offrir à la population de Québec un festival comparable à ceux qu'on retrouve dans plusieurs grandes villes du monde.
 
Cet événement, qui prend sa place dans les événements culturels incontournables de la région de Québec et des festivals de cinéma, a été rendu possible grâce à l’appui inconditionnel de la Ville de Québec, du Bureau de la Capitale nationale et des nombreux partenaires et commanditaires privés.
 
-30-
 
SOURCE :
FCVQ | www.fcvq.ca
 
POUR INFORMATION ET ENTREVUE :
Anne-Marie-A. Savoie | Fernandez Communication
annemarie@fernandezcom.ca | 418 704-1559 x 228 | C. 418 934-7448