COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
 
Technoculture Camp Québec 2013
Près de 250 personnes présentes pour développer des projets en technoculture
 
Québec, le mardi 29 janvier 2013 – Le Centre local de développement (CLD) de Québec, de concert avec la Voix des entrepreneurs en TI de Québec (VETIQ), accueillent aujourd’hui près de 250 personnes pour la 3e édition du Technoculture Camp Québec 2013, à l’Hôtel PUR du quartier Saint-Roch. Inspiré des Bar Camp (ou non-conférence), cet événement, qui réunit des participants provenant des secteurs des arts, de la culture et du numérique, contribuera avantageusement à positionner Québec comme haut lieu de la technoculture.
 
Le Technoculture Camp présente, dès 13 h 15, la conférence prononcée par Milad Doueihi, professeur à la Faculté des lettres de l’Université Laval et titulaire de la Chaire de recherche sur les projets numériques, intitulée « La culture : vecteur de développement de l’industrie du numérique (économie créative) ».
 
Sa communication est un vibrant appel à l’action. Selon Milad Doueihi, « l’humanisme numérique est l'affirmation que la technique actuelle, dans sa dimension globale, est une culture… » Il a aussi fortement encouragé les participants à saisir les opportunités qu’offre l’industrie numérique, «… [le numérique] est en train de devenir une civilisation qui se distingue par la manière dont elle modifie nos regards sur les objets, les relations et les valeurs, et qui se caractérise par les nouvelles perspectives qu'elle introduit dans le champ de l'activité humaine. »
 
Des projets inspirants
Les participants assisteront ensuite à la présentation, par chacun des promoteurs respectifs, de quatre projets structurants qui feront l’objet de discussions en atelier :
 
Médialab | promoteur : Vincent Routhier
Permettre aux entreprises du secteur ANDI d’innover plus rapidement, et ce, à un coût moindre, dans le but d’accélérer leur croissance et de générer un maximum de retombées économiques dans la région.
 
Les Productions Rare | promoteur : Louis-Robert Bouchard
Organisme culturel désirant faire le pont entre tous les acteurs de la vie créative de Québec, de l’artiste visuel à l’ingénieur numérique, en passant par le sociologue et le muséographe.
 
Muséomix | promoteure : Ana Laura Baz
Organisation, en novembre 2013, d’une édition québécoise du Muséomix en ouvrant les portes du Musée de la civilisation à 60 geeks, artistes, muséologues, étudiants, durant une fin de semaine, pour leur permettre de réinventer une exposition du musée.
 
La Ruche | promoteur : Jean-Sébastien Noël
Outil de financement collaboratif (crowd funding) pour des projets qui seront réalisés à Québec.
 
Concrètement, les personnes présentes seront invitées à échanger librement (genre « tempête d’idées ») afin de voir comment ils pourraient bonifier, contribuer ou participer à la réalisation de ces projets. Particularité intéressante de l’événement : l’activité « PIN ton offre ! » qui invite les participants à faire connaître de manière originale leur offre de service en l’épinglant sur les murs.
 
Des partenariats de choix
Le Technoculture Camp est le troisième et dernier volet d’un mandat accordé au CLD de Québec et dévolu initialement par le ministère de la Culture et des Communications, lors de la tenue de Québec Horizon Culture en février 2009. Ce mandat comportait deux volets. Le premier, où le CLD de Québec avait été désigné par le Ministère comme gestionnaire du Fonds d’investissement en technoculture (FIT) et le second pour l’organisation d’activités de mobilisation, dont le « Pecha Kucha » en octobre 2010 et les deux Technoculture Camp (décembre 2011 et janvier 2013).
 
« Ces trois événements, qui ont réuni pas moins de 600 participants au total, ont permis aux personnes œuvrant dans les secteurs des arts, de la culture et du numérique de se connaître d’abord, puis d’établir des contacts et, dans certains cas, de travailler ensemble à la réalisation de projets en technoculture. Ultimement, je ne vous cacherai pas que nous espérons qu’à partir de maintenant, la technoculture puisse être reprise par la communauté », a déclaré Jean-Pierre Bédard, directeur général adjoint du CLD de Québec.
 
Partenaire de la première heure, la VETIQ est fière de contribuer à l’essor de la technoculture et souhaite que cet événement puisse stimuler les entrepreneurs de Québec.
 
« Le Technoculture Camp est une formule exceptionnelle qui permet la rencontre entre deux univers aussi différents que complémentaires. La culture et les technologies de l’information ont plus que jamais intérêt à se challenger pour créer des projets novateurs et la VETIQ », a fait valoir Nicolas Roberge, président de la VETIQ.
 
Soyez présents pour être témoins de l’effervescence qui règnera durant cet événement et qui sera suivi d’un « 5 à 7 » pour permettre de poursuivre les conversations, les rencontres et les échanges.
 
-30-
 
Source 
Pierre Trahan 
Conseiller en communication | CLD de Québec 
418.525.4544, poste 2262 
pierre.trahan@clddequebec.qc.ca 
 
Pour informations, entrevues et photos
Anne-Marie-A. Savoie
Fernandez Communication
418.704.1559, poste 228 | 418.934.7448
annemarie@fernandezcom.ca