COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

 

Cours en ligne Liremieux.ca
UN OUTIL AU SERVICE DES ENSEIGNANTS POUR AMÉLIORER EFFICACEMENT LA LECTURE

 

Québec, le 13 mars 2013 – Simple, amusant et surtout concluant, le nouveau cours de lecture efficace en ligne Liremieux.ca s’avère une solution ingénieuse pour améliorer la rétention et la vitesse de lecture des jeunes du secondaire, une méthode qui a fait ses preuves au cours des deux dernières années au Collège des Compagnons, à Québec, autant auprès des jeunes que des enseignants.

 

Avec ses capsules vidéo et sa multitude d’exercices, le cours de lecture efficace développé par l’orthopédagogue Daniel Gagnon permet désormais à des élèves de lire mieux et plus vite en quelques semaines, le tout dans une formule de cyberapprentissage qui répond à leurs attentes.

 

L’objectif est d’accroître la rétention et d’augmenter le nombre de mots lus par minute. Les élèves doivent minimalement lire plus rapidement que la vitesse de la parole (170 mots/minute) et idéalement à la vitesse du lecteur moyen (200 à 250 mots/minute), avec un minimum de 80 % de rétention.

 

« Ce n’est pas de la lecture rapide, c’est de la lecture efficace avec l’aide d’un pointeur. Avec l’accompagnement de l’enseignant, le cours permet à l’élève de développer une meilleure rétention de lecture. Tous ne seront pas nécessairement très rapides, mais ils liront mieux et de façon plus fluide», explique M. Gagnon.

 

« Le monde de l’éducation est préoccupé par le développement des compétences en lecture des enfants et des adolescents. Pour que les jeunes apprécient la lecture, insiste-t-il, ils doivent devenir de meilleurs lecteurs. Le cours de lecture efficace en ligne est un outil de plus pour les enseignants et comme les jeunes apprécient l’interactivité du cyberapprentissage, ça fonctionne! »

 

PROJETS PILOTES CONCLUANTS

Depuis deux ans, les élèves de deuxième secondaire du programme PROTIC* du Collège des Compagnons suivent le cours de lecture efficace en ligne, notamment dans la classe de Mme Stéphanie Boudraux-Carrier. Aussi simple à gérer pour les enseignants qu’un traditionnel compte rendu de lecture, le logiciel a permis à Mme Boudraux-Carrier de connaître avec précision le degré de compréhension en lecture de ses élèves.

 

« On peut suivre les progrès des élèves à la trace, ce qu’on ne peut pas faire lorsqu’ils lisent un livre. J’ai des statistiques pour chacun de mes élèves, de même que pour le groupe. Je peux donc suivre leur évolution pas à pas », souligne l’enseignante.

 

Elle précise également que ce projet pilote, avec le cours de lecture efficace, a permis à ses élèves de se comparer, d’abord à eux-mêmes, mais aussi aux autres élèves du groupe.

 

« J’ai aussi remarqué que les élèves les plus forts ont pris conscience de leurs capacités et les plus faibles ont vu leurs améliorations. Bref, c’est positif pour tout le monde! », affirme Mme Boudraux-Carrier.

 

UN OUTIL POUR LA VIE

Charles-André Simon-Dufour, 13 ans, est issu de la deuxième cohorte du cours de lecture efficace. Il savait qu’il était un bon lecteur, mais il ne pensait jamais que la technique enseignée lui apporterait autant!

 

« Je lis désormais beaucoup plus vite et j’ai gardé la méthode du pointeur. J’ai aussi appris qu’il fallait que je m’isole davantage dans ma bulle pour lire. Je suis plus attentif dans mes lectures. Je n’y croyais pas tellement au début, mais c’est stupéfiant la différence! », commente l’élève.

 

En ayant une rétroaction rapide, en visualisant ses résultats, Charles-André s’est dit stimulé à s’améliorer, ajoute-t-il. « Aujourd’hui, j’atteins jusqu’à 800 mots/minute avec une rétention de 70 à 90 %. C’est un outil que j’ai pour la vie »

 

UNE AVANCÉE POUR L’ALPHABÉTISATION

Une étude publiée en décembre 2012 par le Programme international de recherche en lecture** révèle que les enfants du Québec arrivent avant-derniers en lecture au Canada (4e année), que ce soit pour extraire ou interpréter des informations, ou comprendre des textes.

 

Rappelons également qu’au Québec, on retrouve 16 % d’analphabètes et 33 % d’analphabètes fonctionnels, soit 49 % de la population active âgée de 16 à 65 ans qui éprouverait des difficultés de lecture.

 

À PROPOS DE DANIEL GAGNON

Depuis 1997, Daniel Gagnon a formé des milliers de personnes à la lecture efficace. Orthopédagogue et détenteur d'une maîtrise en psychopédagogie ayant porté notamment sur l'apprentissage précoce de la lecture, il s'intéresse à la psychologie cognitive, plus spécifiquement la métacognition, depuis plus de 36 ans. Il a donné de nombreuses formations partout dans le monde, dans les universités et auprès des gestionnaires. En plus de la lecture efficace, il donne depuis 2007 un cours très apprécié sur la mémoire.

 

* Le PROTIC intègre les technologies de l’information et des communications dans toutes les matières enseignées au secondaire.

 

** Réalisée par l'Association internationale pour l'évaluation du rendement scolaire (AIE), un consortium d'instituts de recherche basés dans 60 pays.

 

-30-

 

SOURCE :
Daniel Gagnon | www.liremieux.ca

 

POUR INFORMATION ET ENTREVUES :
Anne-Marie-A. Savoie | annemarie@fernandezcom.ca |
T 418 704-1559, poste 228 | C 418 934-7448